image

 

Nous sommes nombreux à passer devant l’obélisque de la place de la Concorde sans jamais nous poser de questions sur son histoire. C’est une erreur.  Pour nous faire réfléchir, le Musée national de la Marine à Paris a eu l’excellente idée d’organiser l’expo « Le Voyage de l’obélisque de Louxor à Paris de 1829 à 1836 », qui démarre ce 12 février 2014.

 

Pour voyager au mieux avec l’obélisque et connaître son aventure, nous vous proposons une excursion en deux temps sur notre Blog : une présentation de l’exposition, liée à la vision de Sylvie de Soye, et dans un prochain post nous vous livrerons notre exploration de l’exposition.

 

Sylvie de Soye est passionnée de culture et d’art vous le savez, et l’Egypte a une place particulière dans le cœur de notre créatrice. Il se trouve que dans un jeu précédent,Promenade dans Paris, elle avait déjà rendu hommage à la place de la Concorde et à son obélisque. Par la suite en 2012 était édité le jeu de famille L’Egypte. Diffusé dans de nombreuses expositions et relayé par la presse, le jeu est également disponible à la boutique du Musée de la Marine.

 

Fêtons donc ensemble l’ouverture de cette expo pas comme les autres.

 

image

 

Un cadeau de 230 tonnes !

 

C’est un sacré présent que reçoit le Roi Louis-Philipe de Méhémet Ali, vice-roi d’Egypte en 1830, à l’initiative de Champollion. Avant d’être érigé le 25 octobre 1836 devant une foule immense et enthousiaste par cent vingt hommes au bout de trois mois de travail, le “cadeau” a mis environ sept années avant de parvenir sur la place de la Concorde.  L’expo nous démontre qu’il s’agit avant tout d’une aventure humaine et technique, emplie de passion, mais aussi de sacrifices et de douleurs. Descendre le Nil, traverser mer, océan, remonter la Seine a été long et périlleux. Apollinaire Lebas, ingénieur de la Marine, a permis tout cela. L’expo nous expose, entre autres, les talents de la tête pensante de cette odyssée.

 

L’obélisque fait partie du décor de la Concorde, il a inspiré un poème à Théophile Gautier en 1884 sur la solitude de ce géant de granit : « Nostalgie d’Obélisque »

 

« Sur cette place je m’ennuie,

Obélisque dépareillé ;

Neige, givre, bruine et pluie

Glacent mon flanc déjà rouillé ;

(…)

Devant les colosses moroses

Et les pylônes de Louxor

Près de mon frère aux teintes roses

Que ne suis-je debout encor… »

 

Tableaux, plans, dessins archéologiques, maquettes, une centaine d’œuvres jamais réunies vont vous passionner et vous faire faire un beau voyage de Louxor à Paris. Allez, jouons le jeu pour une fois, mettons notre panoplie d’explorateur et prenons le temps de.. remonter le temps. 

 

Faites-vous plaisir en redécouvrant les jeux artistiques et culturels Sylvie de Soye :

 

-Jeu « L’Egypte », disponible entre autres à la boutique du Musée de la Marine.

 

-Jeu « Promenade dans Paris », notez l’explication dans le Livret de La Voie triomphale, de l’Arc de Triomphe à la place de la Concorde.

 

Le voyage de l’obélisque : Louxor-Paris (1829-1836)

Musée national de la Marine – Palais de Chaillot, Trocadéro, Paris XVIe

 

Du 12 février au 6 juillet 2014

Aussi : conférences, ateliers, visites guidées, visites contées pour les petits, appli, ..

 

Crédits : Érection de l’Obélisque de Louxor, 25 octobre 1836, détails, aquarelle. Cayrac, 1837
Dépôt du musée du Louvre© Musée national de la Marine/P. Dantec

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.