Tel un reportage photographique se promenant dans le temps, les merveilleuses aquarelles de Christian Benilan nous font redécouvrir la richesse architecturale de châteaux et demeures disparus de Paris et d’Ile de France.



Un charme évident



Grâce à ses recherches et ses talents d’architecte et de peintre, Christian réussit à présenter un autre visage de notre patrimoine. Voici quelques monuments disparus de Paris, avant de vous présenter l’artiste sous la forme d’un portrait à la rentrée, et de vous faire patienter pendant les petites vacances du Blog Sylvie de Soye, qui sera de retour dès la mi-aôut.

Un très bon été à tous..




Aquarelle ci-dessus : Hôtel de Brunoy vers 1775


Hôtel Guimard vers 1775



Folie Rambouillet vers 1650



Palais du Trocadero vers 1885

Categories: Blog

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.