Nous sommes en fin d’année scolaire à Paris, les vacances démarrent, alors place à un moment de détente. Savez-vous que Les Jeux Sylvie de Soye sont utilisés par toutes sortes d’écoles ? On imagine bien nos petites têtes blondes en train de découvrir et d’échanger autour des cartes à jouer artistiques. On n’imagine moins de jeunes adultes jouer en classe. Et bien c’est pourtant ce qui arrive quand un professeur de classes préparatoires a l’idée de jeter quelques cartes sur les pupitres de ses grands élèves. Il nous a semblé judicieux de vous faire part de ce témoignage original et élogieux reçu il y a quelques années par Sylvie de Soye en personne.

 

 

 

 

De Jean Marciano

Le 16 juin 2006

Professeur des classes préparatoires
aux Grandes Ecoles
Lycée Joffre -Montpellier

 

« A Mme Sylvie de Soye

Madame,

Vous serez amusée et sans doute intéressée que j’ai utilisé vos jeux de familles dans mes classes de khâgne et de Prépa HEC, en ces moments de détente que représentent les cours de fin de trimestre.
Le premier moment de surprise passé  – « le prof nous fait retomber en enfance » – j’ai vu avec quel plaisir ces grands jeunes gens (dits « l’élite », sans doute à tort) se prendre d’autant plus au jeu qu’ils avaient soudain la révélation de leurs ignorances (béantes) dans le domaine de la peinture. Le livret de documentation me fut emprunté. Mieux encore : ce jeu fut le « déclencheur » de recherches, voire de projets de voyage. On me demanda ce jeu à la fin du trimestre suivant : Peintres français classiques, puis  Autour de  l’impressionnisme … Ce patrimoine devenait ludique, non plus l’objet d’un cours. Fous rires, dialogues… Soudain après les mois austères, la culture se dépoussiérait dans la gaieté.
Détente, découverte, plaisir, un moment rare de fin de trimestre, grâce aux Jeux Sylvie de Soye. Merci pour mes grands élèves !! »

Jean Marciano 

 

 

 

Peinture : lithographie Le maître d’école de Raymond Poulet (1934)

Laisser un commentaire