Les monuments font partie des jeux Sylvie de Soye, rendons-leur hommage. Direction Le château de Versailles qui choisit d’ouvrir ses trésors au plus grand nombre. Pour la première fois, il organise en partenariat avec la Ville d’Arras et la Région Nord-Pas de Calais l’exposition Roulez carrosses.

 

 

 

Les Ecuries de Versailles et le Musée des carrosses prêtent leurs trésors.

Berlines, carrosses royaux et impériaux des collections versaillaises ont donc pris la route d’Arras pour y être admirés jusqu’en novembre 2013.  A l’époque de la mobilité, c’est une belle initiative que nous souhaitons saluer sur le Blog Sylvie de Soye. Faisons donc un voyage dans le temps, et regardons de plus près ces joyaux hippomobiles. De Louis XIV à la IIIe République, ces véhicules méconnus nous permettent de parcourir l’Histoire de France. Présentées de façon chronologique sur 1000 m² dans une scénographie innovante alliant restitutions, animations, immersion et multimédia ces œuvres sont traitées comme des stars. La collection de Versailles se distingue par le fait qu’il s’agit de voitures historiques, commandées pour un événement précis et qu’elles sont peu nombreuses. Les époques et les pièces les plus significatives ont été choisies pour Arras, à découvrir dans les différentes salles de l’exposition :

  • La Révolution dans ses jours les plus terribles, avec le vestige du carrosse du sacre de Louis XVI dépecé sur ordre de la Convention (prêt du musée de Delémont) ;
  • La cour impériale à son apogée, évoquée par les berlines du mariage de Napoléon ;
  • La Restauration et ses efforts pour redonner du lustre à une dynastie bien falote à travers le char funèbre de Louis XVIII et le carrosse du sacre de Charles X ;
  • Le Second Empire et son pragmatisme, avec les remplois de ces véhicules redécorés aux emblèmes impériaux ;
  • La jeune République, enfin, et sa vertu austère, représentée par le coupé de la Présidence.

C’est une première en France. Le musée des Beaux-Arts s’aligne sur la thématique et accueille ainsi tableaux, sculptures, traîneaux, chaises à porteurs, harnachements de chevaux, ainsi que plusieurs carrosses exceptionnels.  

L’exposition permet de découvrir Versailles et ses collections tout en mettant en évidence les liens historiques entre Arras et l’ancienne demeure des rois. Elle permettra également de découvrir le fonctionnement et l’évolution des voitures hippomobiles. Une très belle proposition pour réfléchir à l’évolution des transports et au génie des hommes du passé. Des voitures hippomobiles aux voitures modernes, quel lien, si ce n’est toujours et encore les chevaux ! 



Roulez carrosses, jusqu’au 10 novembre 2013, Abbaye Saint-Vaast, Arras.


Crédit Photo : RMN -GP (Château de Versailles). Cette berline a été construite à Paris par le carrossier Getting pour le baptême du duc de Bordeaux, le 1er mai 1821 à Notre-Dame de Paris.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.