Dans la vie des Jeux Sylvie de Soye, il y a les particuliers et les professionnels, les musées, les collectivités et les professions libérales. En effet, des médecins ou hôpitaux utilisent ces jeux de cartes culturels, le saviez-vous ? Aujourd’hui nous allons nous intéresser à la profession d’Orthophoniste spécialisé dans le traitement du bégaiement. Portrait et analyses de Sylvie Brignone-Raulin.




Formée aux thérapies manuelles, thérapeute cognitivo-comportementaliste, diplômée de l’université Claude Bernard de Lyon, Sylvie Brignone-Raulin enseigne aussi à Paris 06, et à l’université de Lyon. Elle est thérapeute du bégaiement et de la voix, et exerce à Grenoble. Le choix de ce spécialiste est original : dans ses groupes thérapeutiques, on joue aux cartes. Et quand on joue aux jeux des 7 familles, il y a forcément plein de choses à dire. Alors quoi de plus facile que d’utiliser en groupe thérapeutique les jeux des 7 familles. Dans ces groupes, on développe l’écoute, on s’applique à gérer les temps de parole (réussir à parler avec fluidité, gagner si on écoute bien les autres) et surtout on s’amuse et on apprend sans le savoir pendant deux heures.


Apprendre en se soignant



Les jeux des 7 familles selon Sylvie B. développent le regard, et surtout favorisent le lien social dans ces groupes. Habituellement on trouve des jeux des grands éditeurs chez l’orthophoniste ; ici, place aux jeux culturels de fabrication française. Les patients apprécient la convivialité, les échanges qu’ils permettent, au sens propre comme au sens figuré.

Sylvie Brignone-Raulin aime utiliser Autour de l’impressionnisme, Promenade dans Paris, et L’histoire de France comme base de travail. L’Histoire de France rencontre un énorme succès auprès des patients. Car le Livret recèle plein d’anecdotes sur les grandes périodes historiques mises au point par Sylvie de Soye.

Toujours illustrées soit par un artiste, soit de photos d’œuvres d’art, les cartes, d’un format confortable, offrent aux exercices des ressources appréciables. Les commentaires sont aussi orientés par Sylvie B. sur les visuels. Les langues des enfants et adultes se délient aisément. Elle ne constate aucune lassitude ; les jeux de cartes éveillent la curiosité, forment le regard, ouvrent à l’art. Elle les combine d’ailleurs avec le livre d’art D’art d’Art, reprenant toutes les œuvres de l’émission de Frédéric Taddeï. Les jeux donnent aussi la fierté d’avoir appris.


 


Autre atout, la calligraphie variée utilisée sur les cartes. Liée à une bonne présentation graphique, une bonne qualité de fabrication (les cartes sont épaisses et glissent bien), elle permet aux enfants dyslexiques de bien déchiffrer les lettres, et donc de mieux travailler.

Sylvie Brignone-Raulin jouait aussi en famille avec les Jeux Sylvie de Soye Les Monuments du monde, et s’interroge. Sa fille aînée a fait architecture. Une vocation est-elle née en jouant ? Peut-être que l’alliance des deux Sylvie va faire naître des vocations tout en apprenant, en se soignant, qui sait ?


 


Sylvie Brignone est aussi membre d’Orthophonistes du Monde et a réalisé de belles missions de sensibilisation, de prévention, de consultation, et de rééducation du bégaiement au Mali, en Ouganda, et au Burkina Faso. Artiste dans l’âme, elle joue aussi joue de l’accordéon et chante dans le brass band Micromegas dirigé par François Raulin, son mari.

Elle participera en juillet au 7ème Congrès de l’orthophonie à Tours, en France.

Crédits photos : Jeux Sylvie de Soye, Sylvie Brignone

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.