L’Opéra National de Paris, autrement dit Le Palais Garnier, est l’un des prestigieux monuments de Paris qui conjugue le mieux les arts, danse, musique, chant, ou comédie. Il s’allie à la Bibliothèque nationale de France pour célébrer ensemble le centenaire de la mort de Jules Massenet, grand maître de la vie lyrique française, et la belle époque.


Sylvie de Soye, créatrice des jeux de cartes culturels et artistiques Les jeux Sylvie de Soye, est une passionnée d’art et d’histoire. Elle a choisi l’Opéra National de Paris pour son jeu de cartes Les monuments du monde. Ce jeu est un jeu de 12 familles, il nous semblait opportun de vous en parler ici, vu son originalité. Nous vous avons parlé de Claude Debussy récemment dans un article sur l’exposition qui lui est consacré au Musée de l’Orangerie. Les arts se sont toujours fortement influencés, ne formant qu’une belle et grande famille. Tel est le sujet de l’exposition.

Ici l’hommage rendu à Massenet à l’Opéra Garnier célèbre le centenaire de sa mort (1842-1912). Le Français Jules Massenet était un contemporain de Debussy, et ce dernier était plein d’admiration pour lui. L’époque de Jules Massenet se situe au tournant du XXème siècle. Brillant musicien, compositeur, grand prix de Rome en 1863, professeur au Conservatoire, il côtoie Franz Liszt, dont il épousa une des élèves. Le Roi Lahore, Don Quichotte, Le Cid, Werther, font partie des 25 opéras qu’il a signé. Il aimait les chanteuses, et les plus grandes voix l’ont entouré, Sybil Sanderson, Rose Caron, Lucienne Bréval, Marie Heilbron, Lucy Arbel. Il a aussi laissé dernière lui tout un patrimoine pianistique et symphonique. Son influence rayonnera sur de nombreux compositeurs comme Claude Debussy ou Giacomo Puccini.

L’Opéra National de Paris s’étend jusqu’à Bastille, mais le Palais Garnier est un lieu unique et éclectique, lui rendre une visite, c’est entrer dans l’histoire. Cette exposition est une bonne idée de promenade culturelle au cœur de Paris.


Exposition La belle époque de Massenet – Jusqu’au 13 mai 2012 au Palais Garnier à Paris

Peinture : Danseuses en rose, Edgar Degas. Passionné par la danse, il n’a jamais manqué de capturer de son pinceau les tutus, et petits pas de petits rats ou grande étoile.. A noter : belle expo à venir en 2012 au Musée d’Orsay.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.