Les arts visuels ont influencé nombre de créateurs, comme les musiciens. C’est le thème de l’exposition Debussy, la musique et les arts au Musée de l’Orangerie à Paris. Le jeu de cartes des 7 familles La musique en couleurs de Sylvie de Soye y sera en vente durant toute la durée de l’exposition.


Dans la quête de Sylvie de Soye, démocratiser l’art est une priorité. C’est pourquoi les grands thèmes de ses jeux sont illustrés par des peintures modernes et anciennes. Son but est de parler de grands thèmes comme la musique ou Paris sous la forme de jeux de cartes, mais en donnant accès à l’art. Notre blog reprend cette philosophie en vous parlant de l’actu, des expos, des intervenants autour des Jeux Sylvie de Soye, en l’illustrant par la peinture ou la photographie.

La limite entre les arts a toujours été mince. La peinture peut inspirer des jeux, ainsi que des musiciens. Dès le 22 février prochain, l’exposition Debussy, la musique et les arts propose d’évoquer les rencontres du musicien avec les artistes et poètes de son temps. En effet, inspiré par les arts et la poésie, Debussy s’intéressa aux artistes novateurs. Au tournant du XIXe siècle, on découvre les interactions entre tous ces artistes qui allaient marquer leur époque.

Debussy, la musique et les arts au Musée de l’Orangerie
22 février – 11 juin 2012

Retrouver Les jeux Sylvie de Soye à la boutique du Musée.

Le musée propose de nombreuses activités autour de l’expo, comme des conférences, ateliers, concerts, lectures.

Extrait du Livret sur la guitare – jeu des 7 familles La musique en couleurs de Sylvie de Soye :

« La guitare est aujourd’hui l’un des instruments les plus joués dans le monde, et se prête sans difficulté à tous les genres : musique classique, flamenco, jazz, variétés, pop, rock, pour lequel elle devient « électrique. »

Elle doit aussi sa popularité à des interprètes prestigieux tels qu’Alexandre Lagoya, Manuel de Plata, Django Reinhardt, Andrés Segovia, Narciso Yepes… Le plus illustre guitariste de tous les temps fut Fernando Sor, au 19e siècle, et de toutes les œuvres modernes pour guitare, la plus célèbre est le Concerto de Aranjuez de Rodrigo. 

« La guitare fait pleurer les songes, le sanglot des âmes perdues s’échappe par ta bouche ronde », chantait le grand poète espagnol Federico Garcia Lorca, sensible à son caractère mélancolique et rêveur…»



Crédits photos : Sylvie de Soye – détail carte à jouer La Mandoline illustrée par André Derain, , peintre français né en 1880, fondateur du Fauvisme. Ce tableau Arlequin et Pierrot est visible au Musée de l’Orangerie.



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.